Sahag Nazarian

L’enfance de Sahag a été baignée de musique, jazz, classique, du monde… Ses parents furent durant 30 années délégués des JMF (Jeunesses Musicales de France). Et, raconte-t-il, « à la fin de chaque concert, les artistes étaient invités à la maison pour manger. Bien sûr, ça finissait toujours en « beuf » ! C’est ainsi que la maison Nazarian accueillit André Gorog, Marc Laferrière, Michel Portal, le quatuor Kocian, et la liste et longue ! «  C’est la meilleure école ça ! Mes références de jeunesse, c’était Alexander Monty, Oscar Peterson, Michel Camilo et bien sûr, Michel Petrucciani !! »

Il commence le piano à 5 ans à l’école de musique de Montélimar, devenu aujourd’hui conservatoire à rayonnement intercommunal musiques et théâtre. Il intègre ensuite le Conservatoire de Région de Romans dans la Drôme, aujourd’hui conservatoire à rayonnement départemental de musique et de danse. A la fin de ses études classiques, il s’oriente vers le jazz  et les musiques improvisées, ce qui ne l’empêchera pas de continuer à travailler et interpréter des œuvres classiques.

Il commence à enseigner le piano, l’éveil musical et la fm à l’école de musique de Dieulefit dans la Drôme en 1986

Jury de différents concours dont le concours Music’Ado organisé par les JMF (sélection régionale) et examens de passage de cycles.

En juin 2015, il décide de mener à terme un projet musical qui lui tenait à cœur. Jouer des thèmes traditionnels arméniens arrangés par ses soins, et partager avec le public son goût pour la musique métissée du folklore et du jazz.
Il créé alors le groupe Ourartou Quartet dont le dernier concert, le 23 novembre 2018, se déroulait au sein du conservatoire de son enfance, à Montélimar…

Plus d’infos sur Ourartou Quartet, par ici => http://marc-sahagnazarian.wixsite.com/ourartouquartet/le-quartet-ourartou

et la page facebook => https://www.facebook.com/ourartouquartet/